L'américaine se bat pour YW sur le lieu de travail

août 21, 2011 by smart Leave a reply »

L'américaine, qui enseignait la technologie à l'université, s'est réuni de déposer une plainte de discrimination à l'égard de l'employeur, уволившего son pompage du lait dans le temps de travail, écrit le journal Huffington Post.

Heather Бергбэкер (Heather Burgbacher) était un collaborateur de l'Académie des Montagnes Rocheuses, l', au Colorado, dans un délai de cinq ans. Après avoir donné naissance de l'enfant, elle a quitté le travail et averti le patron sur ce qu'elle avait besoin de pauses pour l'expression du lait. En réponse, la femme a rencontré la compréhension.

Elle a trouvé un collègue qui a remplacé pendant 20 minutes trois fois par semaine. Mais après quelques mois, un collègue a refusé un tel service. Et après cela, le directeur des ressources humaines a recommandé Бергбэкер la fin de le nourrir un enfant du mélange, que la femme s'est indignée: “l'Employeur n'a pas le droit d'indiquer moi comment nourrir le bébé”.

À cet égard, le guide de l'université a refusé de renouveler la poursuite de la collaboration avec l'enseignant.

Бергбэкер lors de la promotion de la American civil liberties union a décidé de déposer à l'institution dans une plainte de discrimination, parce que la loi de l'état du Colorado est ainsi libellé: l'employeur est tenu d'assurer la mère nourrissante par les conditions acceptables pour tire-lait.

Si vous ne parvenez pas à résoudre le problème à l'amiable et l'affaire va au tribunal, il sera la première du genre dans l'histoire de l'état.

Source: citynews.net.ua

Advertisement

Laisser une réponse